Après l'affaire: comment restaurer et reconstruire

97778961L'une des pires expériences qu'un amant ou un conjoint puisse endurer est de découvrir que son partenaire a ou a eu une liaison. Une personne qui se sent trahie peut éprouver un large éventail d'émotions allant de la tristesse profonde à la gravité la dépression à maniaque la colère, et tout ce qui se trouve entre les deux. Il n'y a pas d'ensemble correct de sentiments approprié à cette expérience universelle. Les effets d'une liaison sur une relation peuvent également aller de la destruction totale au désir d'apprendre de l'affaire et de travailler à renforcer la relation.



Selon le Dr Janis Abrahms Spring, une affaire peut être «un glas de mort ou un appel au réveil». Fréquemment, les clients engagés des relations dites-moi qu'ils envisagent d'avoir un affaire . Ils peuvent soit avoir quelqu'un en tête, soit simplement réfléchir à la possibilité.

Invariablement, il y a un problème sous-jacent qui motive ces pensées. Le fantasme lui-même peut être un réveil, faisant savoir aux partenaires que tout ne va pas bien sur le front intérieur. Je suggère qu'au lieu d'agir sur le fantasme, ils discutent de leur mécontentement avec leur conjoint, mettent les problèmes sur la table et commencent le processus de travail vers une résolution avant qu'il ne soit trop tard.



Lorsqu'une affaire a déjà été consommée, cependant, il est difficile de voir à travers la douleur et l'angoisse la nature de la relation qui a probablement préparé le terrain pour l'affaire. Trop souvent, la partie trahie a éprouvé le poids d'un sentiment de responsabilité plutôt que sur le partenaire infidèle. Néanmoins, si un couple décide qu'il veut rester ensemble malgré la liaison, cet examen fait partie du processus de guérison.



Il est beaucoup plus facile de tourner le dos à une relation qui a été endommagée par une liaison que de dépasser la douleur pour examiner la relation. Il faut beaucoup courage et la détermination de rétablir la confiance, d’examiner sa propre contribution à l’état de son syndicat et de faire les efforts nécessaires pour que la relation fonctionne. De même, il faut une grande humilité de la part du parti infidèle pour faire face à ses faiblesses, ses défauts de caractère et ses peurs, puis passer à gagner le pardon. Selon le Dr Spring, il y a trois étapes de guérison.

Étape 1: Normaliser ses sentiments.
Le partenaire trahi est inondé d'un tel éventail de sentiments, presque tous les sentiments ressentis sont normaux. Une liaison laisse souvent un sentiment violé, seul, méfiant , et rempli de doute de soi . Un sentiment profond de perte, comme si le terrain sur lequel on marche avait été arraché sous eux et les avait laissés suspendus dans l'espace. Il y a de nombreuses pertes que l'on peut éprouver: perte de foi, sens de la particularité, respect de soi, sens du but, pour n'en nommer que quelques-uns.

Un sentiment de désorientation peut accabler quelqu'un de tellement de doute qu'une perte d'identité est vécue. Bien que l'on puisse avoir l'impression de devenir fou, ces sentiments sont tout à fait normaux compte tenu de l'ampleur du traumatisme . Le partenaire infidèle peut également être rempli de sentiments variés. Cependant, peu importe à quel point il ou elle pourrait se sentir horrible, cela ne se compare pas à ce que ressent le partenaire trahi. Ce n'est pas aussi bouleversant pour le partenaire infidèle que pour le trahi.



Étape 2: Décider de recommencer ou de quitter.
Certaines personnes peuvent croire qu'une fois qu'un partenaire s'égare, la relation est terminée. Ils peuvent également croire qu'une fois qu'il y a eu trahison, il est impossible de rétablir l'ancienne confiance. Cette position exclut la possibilité que les gens puissent changer, que les gens puissent apprendre de leurs erreurs et qu'ils puissent ensemble réparer quelque chose de cassé.

Quelles que soient leurs croyances, la plupart des psychologues encourageraient les gens à éviter de prendre des décisions basées sur des hypothèses subjectives ou sur un état chargé émotionnellement. Ce qui semble juste quand les émotions sont crues peut ne pas être ce qui est juste plus tard. Il existe essentiellement quatre options:

1. Quitter la relation et ne pas regarder en arrière
2. Rester dans le mariage et ne jamais discuter ni explorer ce qui s'est passé
3. Rester dans la relation et permettre à l’affaire de se poursuivre
4. Rester dans la relation pour reconstruire la confiance, développer une intime relation et élaborer un plan pour s'assurer que cela ne se reproduira plus

Si l'on choisit de simplement mettre l'affaire derrière sans discuter des facteurs qui ont pu conduire à l'affaire, on court le risque de vivre une vie de se demander constamment si cela se reproduira. Toutes nos questions restent sans réponse; on n'apprend rien et on laisse le terrain fertile pour que cela se reproduise ou que le soupçon se construise. Aucune des parties n'a la possibilité de tirer des leçons de l'expérience.



Si l'on choisit de rester dans la relation et de permettre à l'affaire de se poursuivre, on s'assure virtuellement une vie de ressentiment, de culpabilité, colère , la dépression et la perte de respect de soi. À moins que les deux parties n'aient convenu d'un sexuellement ouvert mariage, et avoir la maturité pour l'emporter de manière responsable, dans la majorité des cas où elle a été essayée, cette option ne s'est pas avérée viable.

La dernière option, celle de rester ensemble et de travailler à la reconstruction de sa relation, donne aux deux parties l’occasion d’apprendre de l’expérience. Il a la plus grande probabilité de renforcer la relation et de la faire avancer.

Étape 3: Reconstruire sa relation.
Une fois que l'on a pris la décision de travailler avec son conjoint pour reconstruire sa relation, il faut être réaliste quant à ce à quoi on s'attend. Ce ne sera pas une route facile. Le processus implique un auto-examen minutieux et un regard honnête sur la relation de la part des trahis et des infidèles. D'après mon expérience, les couples qui ont fait ce choix ont toujours beaucoup appris sur eux-mêmes ainsi que sur leur partenaire.

Cependant, afin de maximiser leur apprentissage, il leur faut développer les compétences nécessaires pour ce faire. Il est souvent nécessaire de consulter un professionnel de la santé mentale qualifié pour faciliter la la communication entre les partenaires, en particulier dans l'état souvent émotionnellement brut immédiatement après l'affaire.

Être capable de communiquer est l'un des plus grands atouts de toute relation; c'est particulièrement important lorsque vous essayez de reconstruire une relation après une liaison. Et c'est particulièrement difficile face à l'expérience émotionnelle de la trahison. Souvent, nous pensons que nous disons une chose tandis que l'auditeur entend quelque chose de complètement différent. L'auditeur répond à leur interprétation de ce qui a été dit. La communication nécessite à la fois de bonnes capacités de transmission (articulation) et de bonnes capacités de réception (écoute). Sans les deux, la communication sera au mieux difficile.

Les suggestions suivantes peuvent être utiles pour développer les compétences nécessaires à une communication efficace:

1. Prévoyez une heure de réunion convenable plutôt que d'essayer d'avoir une discussion lorsqu'elle risque d'être interrompue.
2. Trouvez un «bâton de parole» (n'importe quel petit objet fera l'affaire). Tant qu'une personne tient le bâton, cette personne tient également le sol. Une fois le bâton passé, il est temps pour l’autre de parler. Cette technique évite les interruptions.
3. Exprimez votre point de vue, puis, en passant le bâton, demandez à votre conjoint de répéter ce que vous avez dit pour être certain que vous avez au moins été entendu. Si votre partenaire n'est pas en mesure de répéter ce que vous avez dit ou si vous ne vous sentez pas compris, répétez votre point jusqu'à ce que vous soyez satisfait.
4. Le travail de l’auditeur au cours de cet exercice consiste à s’assurer que vous comprenez et communiquez cette compréhension à votre conjoint avant de commenter le contenu de ce qui vous est dit.
5. Une fois que votre partenaire se sent entendu, c'est à vous de commenter et d'être entendu.
6. Continuez ce processus jusqu'à la résolution, en passant le «bâton de parole» et en jouant alternativement le rôle d'émetteur et de récepteur.

Cette approche, souvent appelée « écoute active , 'Peut éviter les malentendus et servir à garder les émotions sous contrôle l . Il est difficile de réagir émotionnellement si vous écoutez vraiment et communiquez votre compréhension avant de répondre.

Le Dr Spring suggère cinq domaines qui doivent être abordés dans le processus de reconstruction d'une relation après une liaison. Ces domaines peuvent servir de base aux discussions entre les partenaires. Ils comprennent:

  • parler de ce que chacun a appris de l'affaire
  • discuter de ce qui est nécessaire pour restaurer la confiance
  • parler de ce qui s'est passé qui a conduit et résulté de l'affaire
  • explorer les attitudes et les comportements sexuels
  • partager ce qui serait nécessaire pour que la partie blessée pardonne

Apprendre de l'affaire
Afin de maximiser les leçons tirées de l’affaire, il faut d’abord se regarder attentivement. C'est souvent la partie la plus difficile de ce voyage. La tendance naturelle est de vouloir pointer du doigt l’autre partenaire. Le partenaire infidèle veut blâmer le partenaire trahi pour l'avoir fait s'égarer. Le partenaire blessé veut mettre la responsabilité totale sur le partenaire infidèle.

Certes, le partenaire infidèle porte la part du lion de la responsabilité de l’affaire, car personne ne peut faire en sorte que quiconque soit infidèle; c'est un choix. Cependant, passer beaucoup de temps à pointer du doigt n'apprendra rien aux parties et ne servira qu'à maintenir la distance entre elles. Cependant, la tâche ici n'est pas de se demander qui porte le plus culpabilité .

Il est plus constructif pour chaque partenaire d'examiner sa part de responsabilité quant à la manière dont la relation s'est développée et à l'état de l'union avant l'affaire. Le travail consiste pour chaque partenaire à examiner son propre bagage, ses propres problèmes, ses propres expériences d'enfance, ses attentes, ses hypothèses et le rôle que chacun a joué en contribuant aux difficultés de la relation.

Chaque partie peut se poser la question suivante:

  • Comment mes expériences d'enfance ont-elles affecté mes relations aujourd'hui?
  • Comment ai-je été endommagé par des infidélités dans ma propre famille?
  • Comment les qualités que je n'aime pas chez mon partenaire sont-elles liées à celles que j'aime ou j'envie, et qui peuvent manquer, en moi?
  • Comment avoir événements de la vie stressants au moment de l'affaire m'a déséquilibré et a contribué à mes problèmes à la maison?

Rétablir la confiance
La confiance se gagne par l'action. Elle doit être gagnée en offrant constamment une atmosphère où chaque partie peut se sentir en sécurité. La confiance est souvent considérée comme sacrée. Lorsqu'il est violé, il n'est pas facile de le reconstruire. La plupart d'entre nous ont eu des expériences au cours de notre vie qui nous ont préparés à faire confiance facilement ou nous ont préparés à croire que nous devrions être gardés.

Pour ceux qui ont grandi dans un environnement sûr et stimulant où les gens ont honoré leur parole et où ils se sentaient en sécurité et protégés, la confiance vient facilement. Pour ceux qui ont vécu des environnements qui n'étaient pas sûrs ou cohérents, la confiance ne vient pas facilement. Par conséquent, combien de temps et quels types de comportements spécifiques peuvent être nécessaires pour rétablir la confiance, une fois violé, dépendra des expériences de vie de la personne blessée.

Lorsque nous parlons de confiance dans le cadre d'une affaire, nous faisons référence à la conviction que votre partenaire vous restera fidèle et ne vous trahira plus. Le printemps fait également référence à une autre forme de confiance. À savoir, cette forme de confiance qui dit que si vous «vous aventurez à nouveau dans la relation, votre partenaire répondra à vos griefs et ne vous laissera pas regretter votre décision de vous réengager».

Afin de rétablir la confiance avec le partenaire blessé, le partenaire infidèle devra démontrer qu'il ou il est digne de confiance. Cela nécessitera des changements de comportement qui peuvent être inconfortables. Le partenaire infidèle peut se sentir lors du procès. La vérité est qu'il ou elle est en procès! Il ou elle est évalué pour sa fiabilité. Et cela peut prendre assez longtemps - ce n'est pas un processus du jour au lendemain. Au lendemain d'une liaison, rien ne peut être tenu pour acquis.

Le partenaire infidèle devra être conscient de son comportement à 100%. Il devra se comporter de manière à démontrer l'amour même lorsque ces sentiments ne sont pas immédiatement ressentis. Le partenaire infidèle devra répondre aux mêmes questions à plusieurs reprises, jusqu'à ce que la partie blessée soit satisfaite. Il ou elle devra vivre sa vie responsable devant son partenaire, en informant le partenaire de ses allées et venues, de ses actions et même de ses pensées.

Pour faire face aux problèmes de confiance, le partenaire infidèle devra s'engager à être 100% honnête et franc; une contradiction peut entraîner un recul important et élargir le fossé entre les partenaires. Le partenaire infidèle doit avoir une vision de la manière dont il souhaite que la relation entre les partenaires soit, puis faire tout ce qui est en son pouvoir pour agir de manière à la créer.

Parler de ce qui s'est passé
Il n'y a pas de substitut pour parler de la douleur, de la déception et de la colère qui résultent d'une liaison. Il ne suffit pas de passer à autre chose, de mettre le passé derrière un autre pour guérir une relation brisée. Une partie importante du processus de guérison exige que les deux parties aient l'occasion de parler de ce qui s'est passé, de ce qu'elles ont chacune vécu et de leur compréhension respective de l'état de la relation à ce moment-là.

La partie blessée doit être en mesure d'exprimer sa douleur et sa colère et que le partenaire infidèle écoute et comprend vraiment l'ampleur des dommages causés. Le partenaire infidèle doit partager ses insatisfactions à l'égard de la relation, son état d'esprit à l'époque et sa confusion. Les deux partenaires doivent être capables d’écouter et de comprendre pleinement le point de vue de l’autre même si cela fait mal.

Chaque partenaire doit être prêt à être vulnérable. Chacun doit être prêt à être honnête, personnel et profondément révélateur sur l'affaire: ce que cela signifiait et quelle douleur cela a causé. Si l'on veut reconstruire la relation, on ne peut pas le faire en gardant des secrets et en disant des mensonges et des demi-vérités. C'est le moment de parler de doléances, la honte , peur , tristesse, blessure, rage, etc.

C'est un moment de partage et d'écoute. Surmonter les attentes et les hypothèses sexualité fera partie des conversations. Il est pratiquement impossible de ne pas comparer sa personne ou son partenaire avec l’autre membre de l’affaire. Des questions surgiront auxquelles il faudra répondre avant que des relations sexuelles plus normales puissent se produire.

Apprendre à pardonner
Il y a plusieurs concepts importants à comprendre quand il s'agit de le pardon , surtout après une liaison. Il faut se pardonner à lui-même et à son partenaire. Il faut la rédemption. Le pardon ne signifie pas oublier. Se pardonner et se pardonner à son partenaire. Le partenaire trahi doit se pardonner, entre autres,

  • se blâmer pour la trahison du partenaire
  • d'être naïf
  • ignorer ses soupçons
  • tolérer les excuses du partenaire pour un comportement inacceptable afin de préserver la relation
  • avoir un concept de soi peu développé
  • contribuer au mécontentement du partenaire à la maison

Le partenaire infidèle doit se pardonner pour

  • se sentir si dans le besoin
  • exposer éventuellement son partenaire à une maladie potentiellement mortelle
  • blâmer son partenaire pour son propre mécontentement
  • ne pas confronter son partenaire à ses besoins essentiels

La rédemption exige que le partenaire infidèle fasse une divulgation complète de ses transgressions et cherche à faire amende honorable au partenaire trahi. Il est souvent très précieux pour le partenaire infidèle de faire amende honorable sous la forme d'un contrat écrit, ou d'un vœu d'engagement, indiquant comment il ou elle entend honorer le partenaire blessé. Le printemps fait référence à cela comme une «alliance de promesses». «Les promesses ne signifient pas grand-chose en elles-mêmes», déclare-t-elle, «mais lorsqu'elles sont associées à des comportements spécifiques et pertinents, elles peuvent assurer votre partenaire de votre engagement continu en faveur du changement.»

Il est peu probable que l'oubli se produise et il ne faut pas s'y attendre. Certaines personnes croient qu'avec le pardon, il devrait y avoir oubli. On n’oublie pas les traumatismes de sa vie, mais on peut les accepter. Le fait qu'une liaison ait eu lieu ne disparaîtra pas. Cependant, une grande partie de la charge émotionnelle associée à l'affaire peut se dissiper à mesure que l'on traverse les différentes étapes.

Conclusion
Une liaison peut servir de nouveau départ pour les couples qui souhaitent reconstruire leur relation sur de nouvelles bases. Tout comme une maison qui a été endommagée par une tornade peut souvent être reconstruite pour être plus solide et plus durable qu'elle ne l'était, une relation qui a été endommagée par une liaison le peut aussi. Cela exige que les individus impliqués s'engagent sans réserve à faire tout ce qui est nécessaire pour reconstruire la confiance, l'amour et l'intimité entre eux.

Cette reconstruction prend du temps et la patience . Semblable à la reconstruction d'une maison, il y a beaucoup de débris qui doivent être nettoyés et triés avant que le bâtiment réel puisse se produire. Le plus souvent, cela nécessite une consultation extérieure. Ce n'est pas un processus qui peut être entrepris à la légère et des conseils d'experts sont nécessaires.

Copyright 2007 par Edward Dreyfus. Tous les droits sont réservés. Autorisation de publication accordée à estilltravel.com.

L'article précédent a été écrit uniquement par l'auteur susmentionné. Les opinions et opinions exprimées ne sont pas nécessairement partagées par estilltravel.com. Les questions ou préoccupations concernant l'article précédent peuvent être adressées à l'auteur ou publiées sous forme de commentaire ci-dessous.

  • 8 commentaires
  • Laissez un commentaire
  • bob et maria stutz

    22 janvier 2008 à 00h53

    merci pour ton articule. ça m'a vraiment ouvert les yeux

  • Roy Aldrie

    19 août 2009 à 08:27

    Grande info ici, j'attends avec impatience les prochains articles, de super blogs aussi.

    Merci

    Roy

  • EC222

    21 janvier 2011 à 17:21

    Merci d'avoir posté. C’est vraiment utile.

  • Marie

    24 janvier 2011 à 7:51

    Cet article va directement au centre des conséquences d'une liaison et de ce qu'un couple doit faire pour survivre et s'en remettre. Cela fait quatre ans depuis le jour J quand il a avoué. Nous étions mariés depuis 17 ans à l'époque et avions subi beaucoup de pertes après sa crise cardiaque et la mort de ses parents. C'était un enfant unique qui a été élevé par une mère violente, et j'étais la fille aînée d'une mère alcoolique et d'un père violent. Mes beaux-parents étaient également violents; en fait, l’un était un agresseur d’enfants et l’autre avait du ressentiment à l’égard du mariage précédent de mon père, de sorte qu’une grande partie de ce ressentiment était placée sur les enfants du premier mariage. Mon mari et moi sommes venus au mariage avec beaucoup de bagages, c'est le moins qu'on puisse dire.

    Après l'affaire, mon mari est resté en contact avec la femme pendant environ deux mois après. Il a continué avec malhonnêteté et a refusé d'être transparent. J'étais trop traumatisé pour le quitter à l'époque. Il lui a fallu trois bonnes années avant de commencer à s'engager de manière honnête, mais cela m'a laissé incapable de gagner la confiance et cela a créé une barrière intime encore plus grande entre nous. Immédiatement après l'affaire, nous sommes passés par ce qu'on appelle des liens historiques, ce qui signifie que nous étions activement impliqués dans nos intimités. Une fois que je suis sorti du traumatisme, cependant, une énorme barrière s'est développée de l'intérieur. Il semble que nous parlions, que nous ayons des relations sexuelles passionnées ou que nous nous battions comme des chats et des chiens. Une autre difficulté que j'ai est de surmonter le fait que l'autre femme m'a traqué et que certains de ses amis fous me traquent, et mon mari n'a pas voulu me croire quand je lui ai dit ce qui se passait, même après que nous ayons été pourchassés tous les deux. trois personnes dans un camion avec des fusils de chasse. De nombreux événements comme celui-ci se sont produits. Finalement, il s'est assez passé que mon mari s'est réveillé, et il a vraiment commencé à travailler sur la relation; cependant, ses histoires changeaient si souvent qu'il était difficile de dire quelle était la vérité. Maintenant, je pense qu'il est honnête, et il est un mari bien meilleur que jamais auparavant, mais je n'arrive tout simplement pas à surmonter la méfiance.

    C'est ce qui arrive à la partie trahie lorsque le traître ne fait pas sa part. La malhonnêteté, que ce soit par l'omission ou par des mensonges à visage plat et des histoires incohérentes, nuira davantage à la relation. Si vous êtes une personne qui a trahi son mariage et que vous souhaitez rester mariée à votre partenaire, la meilleure façon de traverser ce voyage et gagner la confiance est de participer aux conversations de guérison et de le faire avec honnêteté, gentillesse et l'empathie, ou votre mariage souffrira des actes de méfiance qui se produiront par la suite.

  • Pasteur Vance Williamson

    11 février 2011 à 20:32

    Merci de votre publication. En tant que pasteur depuis 20 ans, je recherche toujours de bonnes ressources pour aider les autres. Votre contenu est une bonne référence pour faire exactement cela. Merci encore.

    Pasteur Vance

  • Shundra

    17 décembre 2014 à 07:49

    Comment une personne peut-elle rester dans un mariage après l'adultère sans être autant en colère contre le traître?

  • Jenn

    30 août 2012 à 00h00

    Je me sens trahi parce que quelqu'un que j'aime a eu une liaison avec quelqu'un que je déteste, comment puis-je pardonner à mon mari et lui faire confiance

  • elisa ou.

    1er janvier 2017 à 13h57

    Cet article est génial! Belle perspective des deux côtés de l'affaire. Je vous remercie!