5 habitudes quotidiennes qui peuvent vous aider à rester en dehors du «mode pilote automatique»

Café, journal et stylo sur la table à lLes jours de ralentissement de l’hiver vous donnent l’impression d’être en «mode pilote automatique»? Peut-être vous surprenez-vous à vivre les week-ends, les gardant bondés et excitants - quelque chose à attendre avec impatience sur le calendrier. En revanche, en semaine, vous pouvez rentrer du travail sans inspiration et aplati, ayant à peine vu la lumière du jour.



Voici cinq petits changements qui peuvent avoir un impact sur votre bonheur et le contentement au quotidien, quelle que soit la saison.

1. Réveillez-vous en pleine conscience

Vous pouvez vous retrouver à chercher votre téléphone dès le matin pour faire taire l'alarme, puis à piloter automatiquement pour vérifier les e-mails, les applications, la météo, etc. Je vous mets au défi de résister à l'envie de vous brancher sur quelque chose d'extérieur pour commencer votre journée. Au lieu de cela, commencez de l'intérieur.



Trouver un thérapeute

Recherche Avancée

Le temps passé devant l'écran peut vous aider à secouer votre groggy, mais il a également le potentiel de vous détourner de votre conscient calme dans un plus stressant Etat. Créer un rituel matinal, comme une tasse de café tranquille, de la musique douce ou journalisation peut vous aider à vous connecter avant de vous lancer dans le monde chaotique.

2. Définissez une intention pour la journée



Définir une intention pourrait être aussi simple que: «Aujourd'hui, je vais planifier mon temps de manière à ne pas être trop pressé» ou «Aujourd'hui, je serai patient avec moi-même.» Laissez l'intention guider vos actions tout au long de la journée, en y pensant comme un phare vers lequel revenir lorsque les choses deviennent stressantes ou éprouvantes.

Une fois que vous entrez dans le habitude de cela, cette pratique simple peut vous aider à vivre avec plus d'intention plutôt que de passer par les mouvements. Écrivez votre intention sur une note autocollante si cela vous aide; cela peut être aussi court que quelques mots.

3. Prenez la route panoramique

Embrassez l'inattendu. L'une des façons dont nous tombons le plus souvent dans le «pilote automatique» est d'être trop coincé dans nos routines. Conduire un itinéraire inhabituel pour aller au travail ou prendre un train différent peut ajouter quelques minutes de plus à votre trajet, mais des études ont montré que changer la norme peut avoir des avantages cognitifs, vous permettant de résoudre des problèmes et d'utiliser les zones de votre cerveau qui peuvent avoir autrement mis en sommeil.



Profitez du paysage! La vie est une question de voyage, pas de destination.

Ces cinq pratiques partagent des thèmes communs - chacune vous permet de bousculer votre norme, de trouver l'inspiration dans le simple plutôt que dans le complexe et de trouver des liens.

4. Connectez-vous avec les autres

Chaque rencontre apparemment banale est l'occasion pour deux personnes de se connecter; quand on le fait, ça fait du bien! Cela peut être aussi simple que de discuter avec la personne qui livre votre courrier un peu plus longtemps que d'habitude, ou aussi compliqué que d'appeler un vieil ami pendant votre pause déjeuner plutôt que de vous attaquer à une pile de courriels professionnels.



La connexion peut également booster votre intelligence : Les chercheurs ont découvert que la conversation et la prise en compte des perspectives des autres peuvent améliorer la fonction cérébrale exécutive et les capacités cognitives dans les centres d'attention et de mémoire. C’est bon pour le cœur et l’esprit!

5. Connectez-vous avec la nature

Il peut être plus difficile de trouver des moyens de se connecter avec la nature lorsque le ciel est plus froid et plus sombre, mais je vous mets au défi de le faire comme vous le feriez par temps plus chaud - peut-être en vous tenant à l'extérieur de votre voiture pendant quelques minutes pour regarder les étoiles ou en vous emmitouflant pour passer quelques instants sur votre terrasse avec une tasse de thé. La nature permet des moments inattendus et créatifs que vous ne trouverez peut-être pas sur votre canapé. Vous pouvez voir des animaux, entendre des sons ou simplement vous détendre dans l'instant.

La recherche a montré à maintes reprises qu'il y avait des avantages psychologiques à être dans la nature: une étude publiée par l'Université de Stanford a demandé à un groupe de participants de marcher 90 minutes dans une ville, tandis que l'autre groupe se promenait dans les bois. Le groupe qui marchait dans les bois avait réduit le flux sanguin vers le cortex préfrontal , la zone du cerveau qui provoque la rumination et pensées anxieuses .

Ces cinq pratiques partagent des thèmes communs - chacune vous permet de bousculer votre norme, de trouver l'inspiration dans le simple plutôt que dans le complexe et de trouver des liens. Le passage par défaut au «mode pilote automatique» est souvent le résultat solitude ou un manque d'inspiration, et la mise en œuvre de la pleine conscience dans votre routine quotidienne peut être un antidote aux deux.

Pour plus d'idées, contacter un thérapeute agréé dans votre région.

Références:

  1. Gilkey, R. et Kilts, C. (2007). Fitness cognitif. Récupéré de https://hbr.org/2007/11/cognitive-fitness
  2. Jordan, R. (30 juin 2015). Les chercheurs de Stanford trouvent une prescription pour la santé mentale: la nature. Extrait de https://news.stanford.edu/2015/06/30/hiking-mental-health-063015/
  3. Publications de Sage. (2008, 19 février). La socialisation nous rend-elle plus intelligentes? Récupéré de https://www.sciencedaily.com/releases/2008/02/080215135707.htm

Copyright 2018 estilltravel.com. Tous les droits sont réservés. Autorisation de publication accordée par Lindsey Pratt, LMHC, NCC, thérapeute à New York City, New York

L'article précédent a été écrit uniquement par l'auteur susmentionné. Les opinions et opinions exprimées ne sont pas nécessairement partagées par estilltravel.com. Les questions ou préoccupations concernant l'article précédent peuvent être adressées à l'auteur ou publiées sous forme de commentaire ci-dessous.

  • 3 commentaires
  • Laissez un commentaire
  • Hayley

    27 février 2018 à 8h14

    Ce sont de bons conseils, mais personnellement, je suis trop groggy le matin pour tenir un journal, et si je prenais un chemin différent pour me rendre au travail, je suppose que je me perdrais, haha. Ce que j'aime faire, c'est allumer une bougie parfumée pendant que je bois mon thé. Une odeur différente rend la journée différente, même si je fais la même chose que je fais toujours.

  • Leticia

    14 décembre 2018 à 11h00

    La définition des intentions n ° 2 a fait une GRANDE différence pour moi l'année dernière. Je journal le mien chaque semaine. Ce sera également dans ma résolution du nouvel an pour 2019.

  • Mustapha

    6 décembre 2019 à 12:56

    il y a un autre truc: * verbaliser ce que tu fais.
    * vous essayez d'avoir cette impression comme vous le faites pour la 1ère fois.