10 façons de soutenir quelqu'un qui a des problèmes de santé mentale

Femme regardant au loinDes millions de personnes ayant des problèmes de santé mentale mènent une vie heureuse, productive et extrêmement normale. De nombreuses personnes atteintes de problèmes de santé mentale ne le disent jamais à leurs proches et leur comportement peut ne pas être différent de celui des personnes sans problèmes de santé mentale. En effet, plus de 25% des Américains reçoivent une santé mentale diagnostic au moins une fois. Mais cela ne veut pas dire qu'il est facile de vivre avec un problème de santé mentale et que les amis et la famille peuvent être frustrés lorsque leurs tentatives d'aide échouent. Si quelqu'un que vous aimez a des problèmes de santé mentale, il y a de nombreuses façons dont vous pouvez aider .

En savoir plus sur la santé mentale



Les problèmes de santé mentale peuvent prêter à confusion, en particulier pour les spectateurs. Renseignez-vous le plus possible sur l’état de votre proche. le Alliance nationale sur la maladie mentale est une excellente ressource pour les amis et la famille. Vous pourrez peut-être également trouver un groupe de soutien local dans lequel vous pourrez découvrir de meilleures façons d'aider votre proche à faire face.

Évitez de stigmatiser la santé mentale

Les conditions de santé mentale ne sont pas différentes des autres conditions de santé. Votre proche n'a pas choisi de lutter contre des problèmes de santé mentale, et il ou elle ne peut pas faire disparaître la maladie. Ne donnez pas honte à une personne que vous aimez d’un problème de santé mentale. Encouragez-le plutôt à parler ouvertement du problème pendant que vous écoutez sans jugement.



Écoute et apprend

Les gens ne sont pas des troubles ou des symptômes. Ce sont des individus uniques, et votre être cher pourrait ne pas ressentir tous les symptômes que votre recherche vous indique qu'il ressentira. Ne vous fiez pas uniquement aux livres ou aux articles Internet pour obtenir des informations. Écoutez les expériences vécues par votre proche et demandez comment vous pouvez aider.

Aidez votre être cher à demander de l'aide



Les problèmes de santé mentale ne disparaissent généralement pas d'eux-mêmes, et votre proche mérite une excellente aide. estilltravel.com peut vous aider trouver un thérapeute qui se spécialise dans le problème spécifique de votre proche. Si la personne que vous aimez a hâte de demander de l'aide, proposez-lui de faire le premier appel à sa place ou même de l'accompagner à la première séance de thérapie.

Offrez un soutien significatif

C’est bien de dire que vous vous souciez et que vous voulez aider, mais c’est encore mieux d’offrir une assistance spécifique et tangible. Si votre ami est débordé au travail, envisagez d'aller chercher les enfants à l'école. Si votre frère ou sœur a du mal à se concentrer sur les tâches quotidiennes, proposez-lui de l'aider en tondant la pelouse ou en désherbant le jardin. Lorsque vous réduisez le stress de la vie de tous les jours, vous aidez votre proche à se concentrer sur sa guérison.

Prenez les symptômes au sérieux

Les problèmes de santé mentale peuvent colorer la façon dont vous voyez le monde, et aucune dispute ne changera les perceptions de votre proche. Plus important encore, les symptômes de santé mentale sont de vrais symptômes. Si votre ami se sent suicidaire, en colère ou anxieux, ne lui dites pas que la vie n’est pas si mauvaise. Écoutez attentivement les émotions de votre proche et prenez-les au sérieux. N'essayez jamais de culpabiliser un être cher à propos de ses sentiments.

Donnez le contrôle à votre bien-aimé



À moins que votre proche ne soit en danger imminent, essayer de le forcer à suivre un traitement supprime le sentiment d’action et de force de votre proche. Encouragez votre proche à se faire soigner, mais n'essayez pas de le forcer ou manipuler lui ou elle dedans. Le traitement ne fonctionnera pas tant qu’une personne n’est pas vraiment prête à le recevoir.

Offrir un amour inconditionnel

Les personnes souffrant de problèmes de santé mentale craignent souvent de ne pas être aimées, et stéréotypes la maladie mentale peut aggraver cette peur. Offrez à votre bien-aimé amour inconditionnel , et rassurez-le que vous êtes et resterez disponible.

Construire sur les forces

Peu importe à quel point votre proche lutte, il ou elle a quelque chose à offrir au monde. Aidez votre ami ou un membre de votre famille à célébrer de petites victoires. Par exemple, si votre conjoint vit la dépression et a du mal à sortir du lit, félicitez-le pour avoir traversé une journée difficile. Vous pourriez dire: «Je sais qu’il est si difficile d’aller au travail quand vous vous sentez si triste, et je voulais juste vous faire savoir que je suis si fier de vous pour avoir réussi. Assurez-vous que vos éloges sont authentiques et non condescendants.

Protégez votre être cher



La vie et la sécurité de votre proche sont plus importantes que toute autre chose. Si vous craignez qu'un être cher soit en danger imminent, contactez un hotline suicide ou un professionnel de la santé mentale. Les gens qui menacent suicide ou la violence ne cherche pas seulement à attirer l’attention. Ce sont des personnes en détresse imminente qui ont besoin et méritent une aide immédiate.

Références:

  1. Dickens, Rex. (n.d.). 60 conseils pour aider les personnes atteintes de schizophrénie.Schizophrenia.com.Récupéré de http://www.schizophrenia.com/family/60tip.html
  2. Pour les amis et les membres de la famille. (n.d.). MentalHealth.gov. Extrait de http://www.mentalhealth.gov/talk/friends-family-members/index.html
  3. Les chiffres comptent: les troubles mentaux en Amérique. (n.d.). Institut national de la santé mentale. Extrait de http://www.nimh.nih.gov/health/publications/the-numbers-count-mental-disorders-in-america/index.shtml

Copyright 2014 estilltravel.com. Tous les droits sont réservés.

L'article précédent a été écrit uniquement par l'auteur susmentionné. Les opinions et opinions exprimées ne sont pas nécessairement partagées par estilltravel.com. Les questions ou préoccupations concernant l'article précédent peuvent être adressées à l'auteur ou publiées sous forme de commentaire ci-dessous.

  • 6 commentaires
  • Laissez un commentaire
  • Gordon

    12 juillet 2014 à 16:47

    Ce sont toutes de merveilleuses façons d'aider quelqu'un à surmonter la stigmatisation de la maladie mentale qui est encore si répandue aujourd'hui.

  • Natalie

    14 juillet 2014 à 07:27

    Beaucoup d'entre nous portent tellement de jugement sur des choses que nous en savons très peu, et pourquoi? C’est parce que nous ne les comprenons pas pleinement et que nous ne comprenons pas ce qu’ils peuvent faire aux personnes qui doivent vivre avec cela. Se renseigner et en apprendre davantage sur les problèmes auxquels certaines personnes sont confrontées est le meilleur moyen de les aider à faire face à leurs propres problèmes. Il n’est pas nécessaire de juger et de professer que ce qu’ils ressentent est faux alors que vous n’en savez pas grand-chose. Et comment cela va-t-il jamais aider quelqu'un? Le vrai message ici est de vous renseigner sur ces luttes afin que vous puissiez ensuite les aider à obtenir l'aide dont ils pourraient avoir besoin pour se rétablir.

  • Alice

    14 juillet 2014 à 16:14

    Apportez votre soutien d'une manière qui signifie vraiment quelque chose pour la personne que vous souhaitez aider. Préparer le dîner, offrir de garder les enfants, il y a des tonnes de choses que vous pouvez faire en tant qu'ami pour apaiser un peu leur esprit et soulager un peu de leur stress de temps en temps. N'importe qui peut apprécier ce genre d'aide.

  • chaque

    15 juillet 2014 à 11:33

    J'ai quelqu'un dans ma vie qui semble toujours souffrir de ceci ou cela et j'avoue que j'ai été le premier à l'écarter et à lui dire de s'en remettre.

    Mais que se passe-t-il si elle a vraiment mal et que je fais encore plus de dégâts en lui disant essentiellement de sucer et de continuer à bouger?

    J'ai honte de ce comportement maintenant après avoir lu ceci et je sais que je la prendrai au sérieux la prochaine fois qu'elle en parlera parce qu'elle pourrait demander de l'aide de la seule manière qu'elle sache et je ne la prends jamais à cœur, mais elle pourrait certainement prendre mon mépris à cœur.

  • Starr

    18 juillet 2014 à 9h13

    Je déteste quand les gens essaient de prendre le relais comme s'ils étaient en charge et de laisser le patient sans rien dire dans son traitement.
    Il y a des moments et des situations qui peuvent le justifier, mais il y a de nombreux autres moments où ils méritent d'avoir une voix et il y a des gens dans leur vie qui les enlèvent totalement.
    Ce n’est pas parce qu’ils ont besoin d’un peu d’aide qu’ils ne peuvent toujours pas prendre des décisions par eux-mêmes.

  • Catherine Boyer, MA, LCSW

    20 juillet 2014 à 05h57

    Bel article.